Assises de la recherche en ingénierie : les activités des scientifiques repensées au prisme de l’écologie

Événement Ingénierie et systèmes

À l’initiative de ses laboratoires, la communauté académique de Toulouse se réunit sur le campus de l’Université Toulouse – Jean Jaurès du lundi 4 au vendredi 8 juillet 2022, pour réinterroger les disciplines et les activités de recherche en sciences de l’ingénierie au regard du contexte de changement global, des enjeux écologiques associés et de leurs répercussions sur les sociétés. Cet événement pluridisciplinaire propose une série de séances plénières et d’ateliers organisés et animés par des scientifiques de laboratoires toulousains.

ASRI

Au cours de trois séances plénières par matinée, des scientifiques du GIEC, des géologues, biologistes, philosophes, économistes et politistes renommé·es présenteront leur vision du cadre d’intervention et du rôle des technosciences au 21e siècle. Les après-midis seront consacrés à des ateliers dans une visée participative et transformatrice. Animés essentiellement par des chercheuses et des chercheurs des laboratoires toulousains, ces ateliers permettront d’aborder les grands enjeux de la recherche en lien avec la transition énergétique et écologique, l’économie et la société.

Les questionnements écologiques liés aux sciences de l’ingénierie sont ancrés à la croisée des chemins entre d’une part les sciences de la Terre et de l’environnement, qui alertent sur la dégradation du climat, de la biodiversité et sur l’épuisement des ressources, et d’autre part les sciences humaines et sociales qui décrivent les contextes historiques, anthropologiques et sociologiques propres aux technosciences. Ces rencontres vont réunir les forces de l’ingénierie du site : laboratoires, organismes de recherche, établissements académiques – écoles et universités.

Les Assises de la recherche en ingénierie portent deux objectifs principaux :

  • engager une réflexion collective et produire une feuille de route, afin de définir un chemin transformant qui ouvre et renforce des dialogues en recherche et formation entre les sciences de l’ingénierie, les sciences humaines et sociales et les sciences de la planète et du vivant
  • faire émerger des partenariats scientifiques inédits et former des étudiant·es éclairé·es, qui intégreront ces questions écologiques dans leur futur métier d’ingénieur·e ou de chercheur·euse

Des articles sur le sujet

Sur le site du média Exploreur :

Sur le site de Mondes Sociaux :

Contact

Catherine Jeandel
Chercheuse CNRS au Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales (LEGOS/OMP - CNRS, Université Toulouse III - Paul Sabatier, IRD, CNES)
Laure Teulières
Enseignante-chercheuse UT2J au laboratoire France Amériques Espagnes Sociétés Pouvoirs Acteurs (FRAMESPA - CNRS / UT2J)
Olivier Eichwald
Enseignant-chercheur UT3 Paul Sabatier au Laboratoire plasma et conversion d'énergie (LAPLACE - CNRS / Toulouse INP / UT3 Paul Sabatier)
Simon Leveque
Chargé de communication CNRS Occitanie Ouest - Relations presse