Innovation

Valoriser la recherche, c'est contribuer au transfert du savoir vers la société. C'est aussi la seconde mission confiée par l'État au CNRS. Le lien étroit qu'il tisse entre ses missions de recherche et de valorisation fait du CNRS un acteur clé de l'innovation en France et dans le monde. Le CNRS est ainsi présent aux différentes étapes de l'innovation.

Actualités innovation

Découvrez les actualités liées à la valorisation et à l’innovation issues des laboratoires du CNRS Occitanie Ouest en cliquant sur l'image ci-dessous.

bandeau innovation
Cliquez ici pour découvrir les actualités liées à l'innovation

 

Le dispositif d'innovation

Le partenariat avec les entreprises est le socle de la politique de valorisation du CNRS. Il prend des formes multiples de collaboration fondée sur la co-construction de l’innovation.

Le contrat bilatéral entre le laboratoire et une entreprise

Le CNRS Occitanie Ouest signe en 2020 près de 790 contrats avec des entreprises dont 89 en Occitanie Ouest :

  • les thématiques sont principalement la chimie, l’ingénierie et les biotechnologies ;
  • en 2020, ces contrats représentent un financement à hauteur de 45 M€ de la part des partenaires ;
  • 140 entreprises et plus de 50 laboratoires sont concernés par ces contrats.

Le transfert de technologie

La première étape vers un processus de valorisation d’une idée est la déclaration d’invention. Le CNRS finance ensuite de la prématuration au sein de ses laboratoires pour établir la preuve de concept. En cas de succès, la phase de maturation permet d’aller jusqu’au dépôt de brevet et à son exploitation.

En 2020 :

  • les laboratoires du CNRS Occitanie Ouest ont produit 53 déclarations d’invention, 26 dépôts de brevets et 10 dépôts de logiciels ;
  • 36 projets de pré-maturation avec la SATT, 351 portefeuilles de brevets actifs ;

La création d'entreprises

En 20 ans, 120 startups ont été créées à partir des recherches issues des laboratoires CNRS Occitanie Ouest dont 65 sont encore actives. 
Les thématiques sont très variées : impact environnemental, économies d’énergie, numérique, réalité augmentée, « smart data », aide aux handicaps, chimie, molécules d’intérêt biologique, étude préclinique…

Découvrez la liste des startups actives issues des laboratoires du CNRS Occitanie Ouest

Les laboratoires communs

Le laboratoire commun est un lieu de partenariat privilégié entre un laboratoire académique et une entreprise sur la base d’une stratégie commune de recherche et d’innovation, permettant de partager des ressources. Certains bénéficient d’un financement de l’Agence nationale de la recherche (ANR labcom). Pour le CNRS Occitanie Ouest en 2020, 15 laboratoires communs traitent de thématiques très variées : stockage d’énergie, systèmes embarqués, matériaux, protection des cultures, biodétection, alimentation, aide au handicap.

15 laboratoires communs actifs en 2020

  • ALAIA : Institut de recherche en informatique de Toulouse / Archean : (technologies informatiques pour l’apprentissage des langues étrangères)
    En savoir plus
  • Alicia-Vision : Institut de recherche en informatique de Toulouse / Mikros image (vision artificielle « intelligente »)
    En savoir plus
  • BioPlantProduct : Laboratoire de recherche en sciences végétales  / de Sangosse (agroalimentaire)
    En savoir plus
  • Biosoft : Laboratoire d’analyse et d’architecture et des systèmes / INNOPSYS (innovation technologique dans le domaine du diagnostic biologique)
    En savoir plus
  • CapIRO (Capteurs par Interférométrie à Rétro-injection Optique) : Laboratoire d’analyse et d’architecture et des systèmes /-Metravib -Groupe ACOEM (ingénierie)
    En savoir plus
  • HC-IUMI (Hitachi-CNRS Infrastructure of Ultrafast Microscopy) : Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales / Hitachi high-technologies corporation (microscopie)
    En savoir plus
  • IMPYACT (Innovative Microsystems for Pyrotechnic Applications of Combined Technologies) : Laboratoire d’analyse et d’architecture et des systèmes / Lacroix (systèmes pyrotechniques)
    En savoir plus
  • LACII (LAboratoire Commun IRIT-IJA) : Institut de recherche en informatique de Toulouse / Institut des jeunes aveugles (technologies d'assistance pour les déficients visuels)
    En savoir plus
  • LICUR (laboratoire instrumentation et capteurs ultra-rapides) : Laboratoire d’analyse et d’architecture et des systèmes / CEAGramat (instrumentation)
    En savoir plus
  • Marvapol : Rapsodee-ARFC (matériaux)
    En savoir plus
  • MOST (Membranes pour le traitement d'eaux des Océans avec énergie Solaire en régions Tropicales) : Toulouse Biotechnologies institut / Sunwaterlife (biotechnologies)
    En savoir plus
  • OPERA (OPtique EmbaRquée Active) : Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes  / ESSILOR (instrumentation)
    En savoir plus
  • Pôle Écohydraulique : Institut de mécanique des fluides de Toulouse  / ONEMA (environnement) 
  • Rob4Fam (Technologies robotiques adaptées à la production aéronautique) : Laboratoire d’analyse et d’architecture et des systèmes / AIRBUS (technologies robotiques adaptées à la production aéronautique)
    En savoir plus
  • SEMA (Systèmes embarqués pour la mobilité autonome) : Laboratoire Plasma et conversion d’énergie / NXP  (sureté de fonctionnement des électroniques de puissance du véhicule autonome)
    En savoir plus

  •  

Un écosystème dynamique

De nombreux acteur.ices interviennent lors du processus d'innovation, depuis la détection d'un projet en laboratoire jusqu'à la mise sur le marché d'une technologie.

SATT Toulouse Tech Transfer

Depuis 2012, le CNRS est actionnaire à hauteur de 22% de la SATT TTT, Société d’Accélération du Transfert de Technologies. Depuis sa création, TTT a analysé près de 1200 résultats conduisant à près de 900 inventions identifiées. 280 demandes de brevets ont été déposées et 290 projets de maturation ont été lancés pour un engagement financier de 41,66 M€. 135 accords de licences ont été signés et 19 start-ups créées.
Site web de la SATT Toulouse Tech Transfer

IRT Saint Exupéry

Cet institut de recherche technologique est une structure de co-investissement public-privé autour de l’aéronautique et des systèmes embarqués. Plusieurs laboratoires du CNRS sont impliqués en chimie et en ingénierie.
Site web de l'IRT Saint Exupéry

6 instituts Carnot

Les instituts Carnot rapprochent plusieurs laboratoires pour développer une recherche partenariale.

  • 3BCAR : Chimie verte du carbone renouvelable (Bordeaux, Montpellier, Paris-Saclay, Toulouse) ;
  • CALYM : Lymphome (consortium national associant des équipes de recherche préclinique et clinique) ;
  • Chimie-Balard-Cirimat : Chimie, matériaux et procédés (Montpellier- Toulouse) ;
  • COGNITION : Services avec une dimension humaine et sociale (consortium national de laboratoires) ;
  • ISIFoR : Enjeux énergétiques et environnementaux du sous-sol (Bordeaux, Pau, Toulouse) ;
  • Plant2Pro : Protection et développement des grandes cultures céréalières oléo-protéagineuses et viticoles (consortium national).

Contact

Service partenariat et valorisation