Carole Rossi
© David Villa. Scienceimages.CBI

Carole RossiMicro-nanotechnologies

Médaille d’argent du CNRS
Advanced Grant

Directrice de recherche CNRS au Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS)1 , spécialisée dans l’élaboration et l’étude de nanomatériaux énergétiques.

    • 1CNRS
    Ingénieure en science des matériaux, Carole Rossi débute en 1994 un doctorat au Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes en micro-nanotechnologie. Elle propose alors d’intégrer des matériaux énergétiques dans des microsystèmes, les pyroMEMS, pour actionner des fluides dans des micro-canalisations. C’est la naissance d’une nouvelle discipline technologique : la « micropyrotechnie ». Elle rejoint ensuite en 1997 l'Université de Berkeley aux États-Unis. Carole Rossi entre au CNRS l’année suivante au LAAS-CNRS. De 2009 à 2013, elle codirige ATLab, un laboratoire international en nanotechnologies entre le CNRS et l’Université de Dallas (États-Unis). Elle co-anime actuellement l’équipe de recherche Nano-ingénierie et intégration des oxydes métalliques et de leurs interfaces (NEO), qu’elle a créée en 2016. Depuis 2016, elle est également directrice du laboratoire commun IMPYACT, avec la société Lacroix, où elle développe des micro-initiateurs sécurisés et intelligents pour les leurres de nouvelle génération.

    CV

    • 1997 : Doctorat au Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS), à Toulouse

    • 1997 : Postdoctorat au Berkeley Sensors & Actuators Center, Université de Californie

    • 1998 : Entrée au CNRS - Chargée de recherche au LAAS-CNRS

    • 2016 : Création de l’équipe de recherche Nano-ingénierie et intégration des oxydes métalliques et de leurs interfaces (NEO) qu’elle co-anime depuis

    • 2019 : ERC Advanced Grant, projet PyroSafe dédié à la nano-ingénierie de couches réactives versatiles et intégration dans des systèmes électroniques pour la sécurité