Frank Grimaud
© David VILLA/ScienceImage, CBI/CNRS photothèque

Frank GrimaudSismologie

Médaille de cristal du CNRS

Chargé de la maintenance opérationnelle du réseau de surveillance sismique des Pyrénées au sein de l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie1 /OMP.

    • 1Cnes/CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier
    Frank Grimaud supervise une quarantaine de stations d’observations sismologiques. Le spectre de ses interventions est large : recherche et construction de nouveaux sites, maintenance des équipements, validation des données. Avec deux reconversions professionnelles à son actif, son parcours fait preuve d’un engagement sans faille. D’abord cuisinier d’altitude au Pic du Midi (Observatoire Midi-Pyrénées), il s’est reconverti après trois ans de formation en technicien informatique, pour rejoindre la base de données solaires BASS2000 et devenir, en 2007, technicien en sismologie. Partie prenante de plusieurs projets d’envergure, il a participé à l’EQUIPEX RESIF pour le déploiement d’un réseau dense et homogène de capteurs sismologiques en France et à la caractérisation des sols aux Antilles. Ses activités actuelles se concentrent sur la mise au point d’une innovation pour associer séismes et dégagements de gaz sur la base de capteurs d’hydrogène naturel. Il est par ailleurs très actif auprès des scolaires et étudiant·es pour partager son expérience de terrain.

    CV

    • 1990 : Entrée au CNRS – Cuisinier d’altitude au Pic du Midi, Observatoire Midi-Pyrénées
    • 1998 : Reconversion en tant que technicien informatique en base de données
    • 2007 : Mobilité interne et arrivée au poste de technicien terrain en sismologie
    • 2010 : Entrée à  l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie/OMP
    • 2021 : Participation au déploiement et à la maintenance d’un réseau d’une dizaine de stations autour du gisement de gaz de Lacq en collaboration avec le Centre de recherche des sciences de la terre de Postdam (GFZ)