Les projets du Programme Opérationnel Midi-Pyrénées et Garonne

La Commission européenne a officiellement adopté, le 2 décembre 2014, le Programme Opérationnel FEDER-FSE Midi-Pyrénées Garonne 2014-2020, dont la Région est nouvelle autorité de gestion. Il s’agit du 17ème programme adopté au niveau européen, parmi plus de 300 programmes de niveau national, régional ou interrégional, et de la 2ème dotation de FEDER de France. Ce programme constitue, avec le prochain Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020, le principal outil au service du développement régional de Midi-Pyrénées à l’horizon 2020, et marque l’aboutissement d’un processus consultatif de grande ampleur initié dès 2012 avec l’ensemble du partenariat régional.

Les projets 2020

  • ECONECT 

Laboratoire Ecologie fonctionnelle et environnement – Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA) – Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS) – Station d'écologie théorique et expérimentale (SETE) – Géographie de l'environnement (GEODE) – Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) – ADICT – BEEGUARD – SELECT DESIGN
Pour mieux comprendre par quels mécanismes les activités humaines contribuent à la dégradation des écosystèmes, il est nécessaire de pouvoir quantifier les différents types de pollutions environnementales et les réponses des organismes face à ces stress de manière fine et intégrative. Le projet ECONECT propose de développer des systèmes sentinelles de l'environnement autonomes, connectés et évolutifs pour mesurer les réponses d'organismes bio-indicateurs (algues d'eau douce, abeilles domestiques et mésanges) face aux contaminations chimiques, à la dégradation des habitats et au réchauffement climatique.
Site web 
Contact

Les projets 2019

  • FERTILE 

Laboratoire des interactions moléculaires et réactivité chimique et photochimique (IMRCP) – MIAT - AGRONUTRITION
Le projet FERTILE concerne la conception et la formulation de produits biostimulants et de nutrition des plantes pour l'agriculture applicables par voie foliaire. L'aspect innovant des formulations étudiées provient de l'utilisation à des concentrations importantes, de sources de carbone et d'azote organique biosourcées en remplacement de l'urée, les ions nitrates et ammonium communément utilisés. Cependant, l'ajout de ces matières organiques bio-sourcées n'est aujourd'hui pas compatible avec l'utilisation de suspensions minérales concentrées requises pour ce type d'application. L'objectif de ce projet sera donc dans un premier temps d'identifier les différents paramètres chimiques et physico-chimiques clés intervenants dans la stabilité de ces formulations concentrées en relation étroite avec leur efficacité agronomique (i.e. assimilation des nutriments minéraux et organiques par les plantes). Ces observations serviront de base pour modéliser le comportement de ces formulations et ainsi optimiser leur composition.
Contact : Jean-Daniel Marty, chercheur aux IMRCP

  • LAMMI 

Laboratoire anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS) – Elvesys
La plateforme « LA Maison de la MItochondrie (LAMMI)» : pour étudier le métabolisme, la génétique ou l’épigénétique mitochondriaux. LAMMI mettra en service plusieurs outils de « nouvelle génération » pour analyser en haut débit la fonction mitochondriale dans diverses thématiques telles que la neurologie, la toxicologie, l’oncologie ou la cardiologie. Le laboratoire AMIS va s’associer avec Elvesys, une entreprise leader en microfluidique, pour développer, au sein de LAMMI, des prototypes de « mitochondries ou cellules sur puce ».
Site web
Contact

  • NURISENS 

Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) – I2MC – INNOPSYS - KELEO SOLUTIONS – FLUTILLIANT
Dans le cadre des évolutions actuelles de nos sociétés « occidentalisées », les individus sont de plus en plus sensibles à leur alimentation. De plus, le patient devient de plus en plus acteur de sa santé et acquiert une autonomie dans la gestion de son « capital » santé. La dimension nutritionnelle est une composante forte ressentie par la tranche d'âge 40-60 ans dans une démarche de vieillir en bonne santé (healthly aging). Dans le domaine sportif, les besoins soulevés dans la nutrition pour la prévention en santé et du vieillissement en bonne santé font écho à ceux de la nutrition au service de l'activité sportive. Il existe donc un réel besoin de dispositif, éventuellement connectés, de mesures métaboliques permettant d'objectiver la nutrition et d'en faciliter le suivi. Le projet NURISENS a pour objectif de mettre au point un autotest connecté permettant le suivi de la nutrition dans un cadre de prévention en santé et dans celui de la pratique sportive. Pour cela, il sera composé de consommable, d'un dispositif de lecture, d'une application mobile et d'une plateforme web.
Contact 
: André Péninou, chercheur à l'IRIT

  • PUR-TECH 

Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS) - Centre de recherches en cancérologie de Toulouse (CRCT) - PICOMETRICS
Le projet PUR-TECH vise à mettre au point une technologie de purification des acides nucléiques à partir de fluides biologiques tels que le sang ou la salive. Dans le but de minimiser les erreurs de diagnostic de type faux-positif sur biopsies liquides, l'objectif est de purifier des volumes de fluides biologiques importants de 2 à 5 mL en des temps courts de 2 à 10 minutes. Grâce à un rendement de purification supérieur à 80%, ils pourront isoler des événements de mutations rares témoignant par exemple de l'apparition d'une maladie résiduelle.
Contact :
 Aurélien Bancaud, chercheur au LAAS-CNRS

Les projets 2018

  • Biofilm 

Institut de pharmacologie et de biologie structurale (IPBS) - Antabio
La plateforme TRI-IPBS souhaite monter en compétence en imagerie au niveau de la cellule et bactérie unique avec l’acquisition d’un microscope à haute résolution, offrant un soutien fort à la société Antabio pour accélérer son programme de R&D dans l’étude du biofilm bactérien.
Contact : Antonio Peixoto

  • GEOCOMPOSTELLE 

Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires (LISST) / Makina Corpus / Autonomens / ACIR Compostelle
S’appuyant sur des itinéraires incontournables, traversant la Région Occitanie, inscrits au patrimoine mondial (bien culturel 868), que sont les “Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France”, nous proposons de développer une application innovante permettant de gérer : en priorité, l’ensemble des composantes du bien culturel inscrit sur la Liste du patrimoine mondial (bien en série comprenant 78 composantes réparties sur 10 régions avec une forte présence en Occitanie) ; et d’étendre ensuite cet outil à l’ensemble du réseau des itinéraires jacquaires en France.
Contact : Sébastien Rayssac, enseignant-chercheur au LISST

  • FLOWSKIN

Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / GENOSKIN
Le projet Flowskin combine l’expertise de la société Genoskin dans le développement de modèles de tissus ex-vivo et les activités de recherche de pointe du LAAS-CNRS en microfluidique afin de développer de nouveaux modèles de peau vascularisés pour la pharmacologie et la médecine.
Contact : Laurent Malaquin, chercheur CNRS au LAAS-CNRS

  • Imagerie Haut Débit

Agrobiosciences interactions et biodiversité (FRAIB) / AGRONUTRITION
Il s’agit de la mise en place d’un plateforme de recherche via l’acquisition d’un équipement de criblage à haut et moyen débit d’organismes vivants (plantes, microorganismes, petits animaux) soumis à un grand nombre de conditions expérimentales différentes (molécules, formulations, stress biotiques et abiotiques).
Contact Alain Jauneau

  • MAYA33

Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / RF Innovation
Ce projet porte l’ambition de contribuer à la thématique AGRICULTURE connectée en développant un service de surveillance de la fragilité des ruches sur le long terme pour la prévention et la compréhension des maladies.
Contact
Jean-Yves Fourniols, chercheur au LAAS

Les projets 2017

  • IMALC 3D

Institut des Technologies avancées en sciences du vivant (ITAV) / Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (CRCT) / IMACTIV 3D
Le projet vise à développer des outils d’imagerie quantitative pour l’évaluation de l’efficacité de traitement des lymphomes folliculaires par microscopie à feuille de lumière. Identifier un traitement, l’évaluer de la manière la plus objective possible requiert des méthodes capables d’extraire, quantifier et traiter les informations relatives à de nombreux marqueurs. Coupler la microscopie à feuille de lumière et des méthodes d’analyse d’image quantitative permet de répondre directement à ce besoin.
Ce projet est cofinancé par le FEDER et la Région Occitanie.
Pour en apprendre davantage, vous pouvez consulter le site de l’ITAV
Contact : Jacques Rouquette, responsable de la plateforme d’imagerie photonique à l’ITAV

  • MultiFab

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux (CIRIMAT) / Kloé / Nanomade / Essilor / Opt’alm / Thales Alenia Space / Mecaprotec / Mersen Boostec
Le projet MULTIFAB porté par le LAAS-CNRS et le CIRIMAT, déjà forts d’une solide culture du partenariat industriel, est donc de créer une plateforme multi-sites de fabrication additive multi-échelles et multimatériaux. Cette plateforme proposera des technologies de pointes dans ces domaines et sera suffisamment adaptative pour intéresser des secteurs industriels variés (aéronautique, bio-ingénierie, microfluidique, céramique, métallurgie, mécanique…)
Contacts : Laurent Malaquin et Philippe Tailhades chercheurs CNRS au LAAS

  • THERMIE

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / Etienne Lacroix tous artifices / Autoliv
L’objectif dans le développement de la « Filière pour la conception et le développement de nouveaux nanomatériaux et nanostructures réactifs pour la fabrication d’initiateurs pyrotechniques sécurisés de nouvelles générations » est de mieux structurer l’organisation, les moyens, la visibilité et au final l’offre pour des collaborations avec de nouveaux partenaires de tous horizons en identifiant et valorisant les équipements, les procédés et les compétences disponibles pour cette filière.
Contacts : Hugues Granier ingénieur de recherche CNRS et Carole Rossi, chercheuse CNRS au LAAS-CNRS

Les projets 2016

  • ACCEPT’BIOGAZ

Centre d’étude et de recherche travail, organisation et pouvoir (CERTOP) / Acceptable Avenir
Le projet vise à favoriser le développement économique de la filière biogaz, qui est une énergie renouvelable pouvant contribuer à l’économie circulaire. L’enjeu est d’identifier les contraintes sociétales et de repérer les leviers susceptibles de faciliter le développement des projets de méthanisation via une application web.
Contact au CERTOP : Marie-Gabrielle Suraud, professeure à l’université Toulouse III-Paul Sabatier

  • METEOSWIFT

Centre national de recherches météorologiques (CNRM) / Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT) / *SWIFT
Le projet s’inscrit dans le contexte actuel de la transition énergétique, qui diminue la part des énergies fossiles ou nucléaire et augmente celle des énergies renouvelables. La production d’énergie renouvelable étant intermittente (ici l’énergie éolienne), il est nécessaire de gérer cette intermittence pour garantir l’équilibre du réseau électrique. L’objectif du programme est le développement d’outils de prévision éolienne informant les gestionnaires du réseau de la production prévue le lendemain.
Site internet : http://www.meteoswift.fr/
Contact à l’IRIT : Marie-Pierre Gleizes, professeure à l’université Toulouse III-Paul Sabatier

  • METHeOR

Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (CEMES) / Mapache SAS
Afin d’anticiper certaines problématiques sociétales liées à l’évolution du paysage énergétique, aux enjeux de la future ville intelligente ou à la supervision des infrastructures de transport et de production, le projet vise à développer des outils de contrôle associés qui permettront, au sein de futurs réseaux de supervision, de détecter des incidents ou anomalies de fonctionnement.

  • One Stock Performance

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / DEVATICS
L’objectif du projet est de développer un outil technologique marketing performant qui permettra aux e commerçants, disposant d’un réseau de points de vente, une unification des stocks dédiés au web et des stocks présents en boutique. L’outil prendra ainsi des décisions optimales en termes d’inclusion dans le stock virtuel d’articles présents en boutiques.

  • SAFEBUS

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / Easymile
L’objectif du projet Easynov SafeBus est de tirer parti des nombreuses expériences des équipes RAP et GEPETTO du LAAS-CNRS sur la détection et l’évitement des Obstacles depuis des capteurs embarqués sur une plateforme mobile de type voiture, afin d’améliorer le comportement du véhicule EZ10.
Contact : Michel Devy, chercheur CNRS au LAAS-CNRS

  • Serious GaRS (Serious Games for Rehabilitation in Seniors)

Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA-CBI) / Medicapteur
Le projet vise à améliorer la vie des personnes âgées en favorisant le maintien de leur mobilité via l’élaboration de « jeux sérieux – serious games ». Ces jeux doivent être une aide pour bien vieillir, c’est-à-dire se maintenir dans un bon état physique et psychologique. Des perspectives d’application pourraient être à terme envisagées sur des patients diabétiques ou victimes d’accidents.

Les projets 2015

  • CARANUC (CApteur de RAdiation NUCléaire passif à transduction électromagnétique)

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) /  Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux (CIRIMAT) / TRAD / RF-MICROTECH / EDF
Le projet porte sur un capteur de radiation nucléaire pour le suivi des doses reçues par l’instrumentation présente dans le bâtiment du réacteur, ceci afin d’estimer la dégradation potentielle des performances de cette instrumentation. Avec des capteurs classiques, ces doses ne sont accessibles que tous les 18 mois environ lorsque le réacteur est mis à l’arrêt, ce qui ne permet pas de connaitre en temps réel la fiabilité des mesures réalisées avec l’instrumentation présente dans le bâtiment. L’objectif du projet est développer un capteur passif plus efficace pour une application industrielle avec une grande entreprise.

  • Développement d’une solution logicielle de gestion des objets connectés

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / SRC SOLUTION SARL
Le projet vise à la conception du logiciel Pilot Object de supervision unifiée des objets connectés dont les fonctionnalités principales seront l’inventaire des objets connectés, le monitoring en temps réel, les alertes et la mise à disposition des données des objets.

  • FLEKSY (FLEible K band Synthesizer)

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / OSAT / ARTEC AEROSPACE
Le projet vise à réaliser un synthétiseur de fréquence de très large bande pour, notamment, le secteur des télécommunications. Ainsi, le projet mettra en œuvre un synthétiseur de fréquence dans les bandes 2GHz – 40 GHz, y intégrer un COEO (Coupled Opto-Electronic Oscillator) pour améliorer la pureté spectrale et enfin tester mécaniquement la robustesse par l’intermédiaire de nombreux tests.

  • FRAGIL-IT (Système de suivi et d’accompagnement des personnes âgées fragiles à domicile)

CHU Toulouse / Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / ACTIA Automotive
Le projet vise un ensemble complet d’accompagnement répondant aux besoins de sécurisation et de bien-être exprimés par les personnes âgées fragiles. La solution est conçue avec l’appui médical pour les spécification, la validation et l’intégration dans la filière soin, avec l’aide d’un Living Lab pour l’analyse des usage et l’acceptabilité au domicile, et avec l’accompagnement d’une mutuelle pour guider les avancées au mieux des intérêts socio-économiques et du développement industriel pressenti.
Site web

  • MILES (Management of Intelligent Lighting Energy System)

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / CARRE PRODUCTS
L’objectif du projet est de lever les verrous technologiques liés à l’énergie photovoltaïque pour créer un candélabre solaire connecté, autonome, résistant, capable de répondre aux multiples contraintes environnementales, d’assurer une indépendance énergétique et d’importantes économie en termes d’éclairage public.

  • MIRIAD (système de Mesure scientifique de flux de surface en milieu maritime embarqué sur drone)

Centre national de recherches météorologiques (CNRM)/ Laboratoire d'aérologie (LA) / MGC AVION JAUNE / BOREAL 
Dans le projet MIRIAD, il s’agit de développer un système innovant d’acquisition de mesures embarqué à bord d’un drone afin de répondre à la problématique des mesures de flux d’énergie et d’aérosols en comprenant mieux les phénomènes énergétiques de surface.

  • PRESTIGE (Portail Rural d’Excellence d’un Système Territorial d’Information Géographique Enrichi)

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / SOGEFI / QUALISOL
Pour permettre une meilleure gestion du foncier des vergers, le projet a pour objectif d’établir une plateforme de données spatialisées qui recensera l’ensemble des données pertinentes à différentes échelles, de la parcelle à l’arbre pour l’aide à la décision.

  • REALISM (de la réalité augmentée sans marqueur à la réalité altérée pour l’aménagement d’intérieur)

Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS-CNRS) / INNERSENSE
D’un point de vue technologique, le projet REALISM s’inscrit dans une problématique de réalité augmentée. La priorité est mise sur l’interaction entre l’environnement réel de l’utilisateur en situation (dans son salon…) et le monde virtuel projeté qui n’a pas d’existence physique mais doit en donner l’illusion.

  • TESTRAP (évolution Technique et Environnementale d’un Système de Traitement Physicochimique autonome des eaux domestiques)

Ecologie fonctionnelle et environnement / Laboratoire de génie chimique (LGC) / RAMONVILLE PRODUCTIQUE INDUSTRIE / MDBS DIFFUSION
TESTRAP est un projet qui vise à concevoir un système de désinfection des eaux ménagères et des eaux vannes installées en sortie de fosses septiques sans recourir à une épuration par le sol. Un procédé physico-chimique assurera la désinfection des eaux afin qu’elles puissent être réutilisées. L’innovation du projet réside dans l’utilisation d’une source de chlore pour désinfecter les eaux usées et la neutralisation du chlore résiduel avant la réutilisation de l’effluent ou son rejet dans le milieu naturel.